Scrabble
Historique Jeu pc Jeu DS Jouez en ligne Patch Règles officielles Liens AnglaisFranais
Acheter en ligne
Dispinible dès maintenant
Top 10

Déjà disponibles

Playstation PS2

Playstation PS2
Junior Scrabble

Junior Scrabble





INTRODUCTION


Savez-vous quel est votre point commun avec Mel Gibson, Sting, Keanu Reeves, Robert Palmer, Joan Collins et la Reine Elizabeth II ? Vous jouez tous à un jeu qui est commercialisé dans 121 pays à travers le monde. Plus de 100 millions de boîtes de ce jeu ont été vendues dans 29 langues différentes, ce qui en fait aisément le jeu de lettres le plus vendu au monde. Vous vous doutez bien que nous parlons du Scrabble®. Après tout, vous êtes sur le site Scrabble® ! Passionnés de longue date ou nouveaux adeptes, vous êtes les bienvenus.

L'ARCHITECTE DU JEU


Nous allons vous raconter l'incroyable histoire du Scrabble® - une histoire où la vérité est bien plus surprenante que la fiction.
New York, en 1931 subissait de plein fouet les effets de la Crise économique. Il n'y avait aucune sécurité de l'emploi. Tous vivaient au jour le jour.
Ainsi donc, lorsqu'un architecte local, Alfred Mosher Butts, perdit son emploi, il décida d'explorer sa passion pour les jeux et les mots.


MOITIE HASARD, MOITIE REFLEXION


Il se donna donc pour objectif de concevoir un jeu qui fasse une part égale à la réflexion et au hasard. A la fin de l'année 1931, il avait développé l'idée initiale du jeu, qu'il appela Lexico.
Lexico se jouait sans plateau et les joueurs marquaient des points en fonction de la longueur des mots qu'ils avaient formés. Les mots qui utilisaient des lettres peu fréquentes en anglais (B, F, H, M, P, V, W, Y) recevaient un bonus, et un bonus plus élevé lorsqu'ils utilisaient des lettres très rares (J, K, Q, X, Z). Butts calcula la répartition et la valeur de chaque lettre de l'alphabet en décortiquant avec soin la première page du New York Times.
Il estima que trop de S rendaient le jeu trop facile. Il en réduit le nombre à 4.

PROPOSITIONS REFUSEES
top

En 1933, la demande de brevet que Butts avait faite pour Lexico fut refusée. De même, lorsqu'il le proposa à deux fabricants de jeux, Parker Brothers et Milton Bradley, il ne reçut que des refus polis. Sa détermination intacte, pendant les 5 années suivantes, Butts fabriqua près de 200 jeux qu'il donna ou vendit à des amis. Mais Lexico n'alla pas plus loin. Ce ne fut pas un succès commercial.

LIEN AVEC LES MOTS CROISES
top

En 1938, Butts fit une grande trouvaille dans le développement du jeu. La popularité des mots croisés donna l'idée à Butts d'associer les lettres à un plateau sur lequel les mots pourraient être joints à la façon des mots croisés. Lexico devint New Anagrams, Alph, Criss-Cross puis Criss-Crosswords. Les plateaux pour les premiers jeux Criss-Crosswords furent réalisés avec ses outils de dessin d'architecte, reproduits à l'impression bleue et collés sur des plateaux de jeux d'échecs. Les lettres étaient réalisées à la main puis collées sur du contreplaqué épais de 5mm et enfin coupées aux dimensions des cases du plateau.
Durant les années qui suivirent, le jeu connut des modifications. Par exemple, le premier mot fut à un moment posé près du coin supérieur gauche du plateau. Plusieurs caractéristiques du jeu original de Butts ont cependant été conservées, telles que le plateau de 15 cases sur 15 et les chevalets de 7 lettres. De même, la répartition et la valeur des lettres (en anglais) n'ont pas changé depuis 1938.
Mais Criss-Crosswords essuya les mêmes refus que Lexico. Le bureau des brevets rejeta à nouveau sa demande, ainsi que les fabricants de jeux. Une décision qu'ils allaient regretter !

LES AMIS METTENT LA MAIN A LA PÂTE
top

Butts hésita un moment à devenir fabricant, mais reconnut qu'il n'avait pas l'étoffe d'un entrepreneur et retourna à son métier d'architecte. Puis survint la Seconde Guerre Mondiale, et ce n'est qu'en 1948 que Butts poussa son développement plus loin.
Un immense progrès vint grâce à un certain monsieur James Brunot, propriétaire de l'un des premiers jeux Criss-Crosswords. Les Brunot étaient intrigués par le jeu et convaincus qu'il avait sa place sur le marché. Qui plus est, James Brunot avait le temps et l'envie d'essayer de le commercialiser. Ils conclurent un accord selon lequel Brunot avait le droit de fabriquer le jeu et reversait des droits d'auteur à Butts pour chaque jeu vendu.


16 décembre 1948. JOURNEE À MARQUER D'UNE CASE ROUGE
top

Les Brunot décidèrent que le jeu nécessitait quelques touches finales.
Ils modifièrent la disposition des cases bonus, simplifièrent les règles qui étaient trop longues, et cherchèrent un nouveau nom. Puis ils déposèrent une demande de Copyright qui fut accordée le 1er Décembre 1948. Peu après vint le changement de nom. Après de longues recherches ils finirent par se décider pour le nom Scrabble® et réussirent à le déposer le 16 Décembre 1948.
Le Scrabble® tel que nous le connaissons était enfin né !

SCRABBLE® DANS UNE ECOLE
top

Pour commencer, les Brunot installèrent la production dans le salon de leur maison de Newtown, Connecticut.
Brunot achetait les composants à différents fabricants et assemblait les produits chez lui, aidé par sa femme. Au début, ils produisaient à peine 18 jeux par jour, imprimant les lettres une par une sur des carrés de bois.
En 1949, leur première année de production, ils assemblèrent et vendirent 2251 jeux de cette façon, et perdirent 450$ dans l'affaire. Les années qui suivirent furent tout aussi difficiles. En 1952, ils continuaient à perdre de l'argent et étaient prêts à laisser tomber le projet. Brunot prit des vacances pour y réfléchir.
A son retour, le bouche à oreille lui avait apporté une avalanche de commandes. Il était temps de déménager vers des locaux plus grands : ils trouvèrent alors une école abandonnée près de leur maison dans le Connecticut et s'y installèrent. Au quatrième trimestre les ventes atteignirent 37 000 unités !

"COMMENT ÇA, MACY'S NE L'A PAS EN STOCK ?"
top

1952 est également l'année où Jack Strauss, le directeur de Macy's, New York, le plus grand magasin du monde à l'époque, joua au Scrabble® en vacances.
Il apprécia tellement les parties de Scrabble® qu'à son retour, il demanda au Département Jeux de lui en faire monter quelques boîtes. On ne peut qu'imaginer la teneur précise des propos échangés : en tout cas le Département Jeux fut contraint d'avouer que Macy's ne vendait pas ce jeu. Situation qui changea très rapidement ! Qui plus est, Macy's soutint une campagne promotionnelle qui permit au jeu de rapidement conquérir l'imagination de milliers de personnes.
En 1953, quoique produisant déjà 6,000 boîtes par semaine, Brunot vit clairement qu'il ne pouvait pas répondre à la demande pour le Scrabble®. Il en donna la licence à Selchow and Righter, l'un des principaux fabricants de jeux américains, qui l'avait auparavant rejeté.

LA COURSE AU SCRABBLE®
top

Pendant trois ans, la demande augmentait sans cesse, à tel point qu'il fallut rationner les commandes.
La folie du Scrabble® toucha l'Australie en 1953. Il fut lancé au Royaume-Uni la même année par J.W. Spear & Sons, où le jeu connut un succès immédiat. Quoique lancé en France dès 1955, ce n'est qu'en 1965 qu'il devint un succès, aidé par les GO du Club Med !
Brunot finit par vendre ses droits au Scrabble® en 1968 et Spear's acquit les droits pour le monde, hormis les USA, le Canada et l'Australie. Ils réussirent cependant à récupérer les droits australiens plus tard. A ce jour les droits de ce jeu restent divisés de cette façon.
En 1986, Selchow and Righter fut vendu à Coleco, société qui fit aussitôt faillite en 1987. Ainsi, 53 ans après avoir refusé le jeu, les droits du Scrabble® pour les USA et le Canada furent acquis par Milton Bradley.
1991 fut l'année du premier championnat du monde anglophone à Londres. Le second se tint à New York City en 1993. Le premier championnat du monde francophone s'est tenu en 1971 et a lieu tous les ans depuis. James Brunot est décédé en octobre 1984. Il ne vit donc malheureusement pas le premier championnat. Mais Alfred Butts le vit : il vécut jusqu'à l'âge de 93 ans, et nous quitta en avril 1993. Il prit plaisir à jouer avec sa famille et ses amis jusqu'à la fin de sa vie. Et cet homme modeste et sans prétention vit son idée devenir un phénomène mondial.
En 1994, J.W. Spear and Sons fut acquis par Mattel Inc., la plus grande société de jeux et jouets du monde.


 
www.ubi.comFédération Française de ScrabblePEGI 12+

SCRABBLE and associated trademarks and trade dress are owned by, and used under license from, J.W. Spears & Sons Limited, a subsidiary of Mattel, Inc.
© 2006 Mattel, Inc. All Rights Reserved. © 2006 Ubisoft Entertainment. Developed by Wizarbox. All rights reserved.
Published by Ubisoft Entertainment under licence from Mattel, Inc.